Nous connaîtreRapport d'activité

En 2017, le Fonjep a engagé de nouveaux projets pour renforcer son soutien au développement des associations de jeunesse et d’éducation populaire. En parallèle, il a poursuivi son action en améliorant sa lisibilité et en structurant son organisation régionale. Voici un aperçu synthétique des axes forts de l’année.

Structurer la cogestion en région

Les 16 délégués régionaux ont été élus au cours de l’année. Une « feuille de route cadre » et une instruction interministérielle sont venues préciser leur action et celle des comités régionaux. Tout est donc prêt pour l’installation des comités en 2018.  

Accompagner l'évolution des associations

Depuis 2 ans, le Fonjep a lancé avec le Cnajep un groupe de travail pour mener une réflexion sur l’évolution des modèles socioéconomiques des associations de jeunesse et d’éducation populaire. Quatre actions ont été définies pour capitaliser, diffuser, accompagner et expérimenter des expériences d’évolution des modèles socio-économiques aptes à assurer la viabilité des projets associatifs du secteur. En 2018, les chantiers de mise en oeuvre vont être lancés, avec l’appui de l’Adasi

Favoriser le développement des projets associatifs

Cette année, 5 293 postes Fonjep ont été cofinancés car ils contribuent au développement du projet des associations de jeunesse et d’éducation populaire bénéficiaires. 48 061 836 € de subvention ont ainsi été reversés. Une enquête du Commissariat général à l’égalité des territoires parue cette année a permis de rendre plus lisible l’action ainsi cofinancée.  

Échanger, s'entraider

Dans le cadre des dispositifs de solidarité internationale gérés par le Fonjep, 1 636 volontaires sont partis en mission dans 93 pays, 45 postes Fonjep d’éducation au développement ont été financés, et 1 161 jeunes sont partis en échange solidaire JSI ou VVV-SI. Par ailleurs, l'expérimentation d'un service civique à l'international a été lancée.  

Développer la mémoire du secteur

Le Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d’éducation populaire (Pajep) a accompagné 3 nouvelles entrées d’archives cette année. Il a également activement participé au lancement du projet « L’histoire se construit aujourd’hui », initié par l’Adajep et soutenu par le Fonjep. L'objectif : renforcer la sensibilisation des associations du secteur à la gestion de l'information et des archives.  

Améliorer la communication

En 2017 le Fonjep a lancé un plan de communication pour renouveler son image et rendre plus lisibles ses missions au national et en région, avec notamment le lancement d’un nouveau site internet et de son compte Twitter. Parallèlement, le Fonjep a modernisé l’extranet qui permet aux partenaires (État, collectivités, associations) de gérer les postes Fonjep.

Pour en savoir plus