Solidarité internationaleVolontariat (VSI)

Plus de 1 900 VSI sont mobilisés chaque année par les associations agréées dans plus de 80 pays sur des thèmes très variés : développement durable, éducation et formation professionnelle, agriculture et sécurité alimentaire, protection de l’enfance, soutien au développement économique, promotion des droits de l’homme, santé, promotion de la francophonie, social, etc.

Le statut de volontaire de solidarité internationale (VSI) est régi par la loi n° 2005-159 du 23 février 2005. Cette loi permet aux associations agréées par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères de mobiliser des volontaires sur des missions d’intérêt général à l’étranger dans le domaine de la coopération au développement et de l’action humanitaire.

Les volontaires disposent d’un statut juridique protecteur (couverture sociale, indemnité, congés, aides au retour de mission, etc.) et ont des garanties sur le déroulement des missions : les associations doivent les former avant leur départ, les accompagner durant leur mission et leur proposer un appui à la réinsertion professionnelle à leur retour.

La gestion financière et opérationnelle du dispositif de Volontariat de solidarité internationale est confiée au Fonjep par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

Photo : IFAID Aquitaine. Sénégal, 2015. Mission de volontariat international.

Le VSI en bref

Qui peut être volontaire ?
Toute personne majeure, sans critère ni d'âge, ni de nationalité.

Quelles associations peuvent faire appel à ces volontaires ?
29 associations sont agréées pour envoyer des volontaires à l’international soit sur leurs projets propres, soit sur des projets d’associations partenaires qui le demandent.

Durée des missions aidées
1 an minimum, et jusqu’à 6 ans.

Pays concernés
Monde hors Union économique européenne.

Quelles aides ?
Aides financières versées aux associations (et non aux volontaires) pour couvrir tout ou partie de différentes charges : indemnité du volontaire, sa formation, son encadrement, sa réinstallation au retour, etc. Des aides administra­tives sont également proposées.

Chiffres clés 2016
  • 1 638 volontaires sont partis en mission en 2016.
  • Ils ont été affectés dans 88 pays différents (hors Espace économique européen). Madagascar est la première destination avec 154 volontaires en 2016.
  • La subvention 2016 allouée par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères pour ce dispositif est de 6,5M€.

Nombre de volontaires de solidarité internationale (VSI)
par région en 2016


(*) VSI étrangers ou VSI français déclarés résidents à l’étranger.

En pratique

Pour devenir volontaire, il appartient aux candidats de prendre contact directement avec les associations agréées. Des annonces sont également consultables sur le site de Coordination Sud.

Pour en savoir plus