Solidarité internationaleVolontariat de solidarité internationale (VSI)

Volontariat de solidarité internationale - VSI

Plus de 1 700 VSI sont mobilisés chaque année par les associations agréées dans plus de 90 pays sur des thèmes très variés : développement durable, éducation et formation professionnelle, agriculture et sécurité alimentaire, protection de l’enfance, soutien au développement économique, promotion des droits de l’homme, santé, promotion de la francophonie, social, etc.

Le statut de volontaire de solidarité internationale (VSI) est régi par la loi n° 2005-159 du 23 février 2005. Cette loi permet aux associations agréées par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères de mobiliser des volontaires sur des missions d’intérêt général à l’étranger dans le domaine de la coopération au développement et de l’action humanitaire.

Les volontaires disposent d’un statut juridique protecteur (couverture sociale, indemnité, congés, aides au retour de mission, etc.) et ont des garanties sur le déroulement des missions : les associations doivent les former avant leur départ, les accompagner durant leur mission et leur proposer un appui à la réinsertion professionnelle à leur retour.

La gestion financière et opérationnelle du dispositif de Volontariat de solidarité internationale est confiée au Fonjep par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

Photo : Mission de suivi à Madagascar (février 2019)

Le VSI en bref

Qui peut être volontaire ?
Toute personne majeure, sans critère ni d'âge, ni de nationalité.

Quelles associations peuvent faire appel à ces volontaires ?
29 associations sont agréées pour envoyer des volontaires à l’international soit sur leurs projets propres, soit sur des projets d’associations partenaires qui le demandent.

Durée des missions aidées
1 an minimum, et jusqu’à 6 ans.

Pays concernés
Monde entier hors Espace économique européen.

Quelles aides ?
Aides financières pour les volontaires (indemnité mensuelle, couverture sociale, aide à la réinstallation, etc.) et pour les associations agréées qui les envoient en mission.

 

Chiffres clés
  • 1 700 volontaires étaient en mission en 2019, parmi lesquels 715 débutaient leur mission dans l'année
  • Le Cambodge, Madagascar et les Philippines sont les lieux de mission qui ont accueilli le plus grand nombre de volontaires
En pratique

Pour devenir volontaire, il appartient aux candidats de prendre contact directement avec les associations agréées. Des annonces sont également consultables sur le site de France Volontaires et sur le site de Coordination Sud.

Vous trouverez aussi des informations utiles sur le VSI sur notre FAQ

COVID-19

Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

Note du 16/10/2020

Depuis la mi-mars, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a mis en place des mesures exceptionnelles pour soutenir l’activité des associations d’envoi de VSI et faciliter le maintien en mission ou le retour des volontaires. Ces dispositions ont été rendues possibles grâce au soutien technique du FONJEP.

Le document "Mesures exceptionnelles adoptées pour le VSI" a vocation à synthétiser l’ensemble de ces mesures, et à les compléter suite au travail mené par le CLONG –Volontariat pour recenser les besoins exprimés par vos organisations. Il prend en compte vos demandes récentes sur les questions de congés, sur le recrutement à distance, et sur les réouvertures de vols.

Télécharger la note dans son intégralité 

 

 

 

 

 

REPRISE DES ENVOIS-COVID 19

Foire aux questions – Reprise des envois de VSI:

FAQ-REPRISE DES ENVOIS-VSI/OCTOBRE 2020

 

 

Pour en savoir plus